Apprendre à lâcher prise et laisser aller les douleurs du passé.

Lâcher prise

Chaque personne va avoir son lot de blessures, car aucun adulte ou adolescent n’est en vie aujourd’hui sans avoir eu une certaine quantité de douleurs émotionnelles. Cela fait souffrir, on ne peut pas le nier.
Mais parfois, c’est ce que l’on va faire de cette douleur qui sera plus important que ce qui nous a blessé. Allez-vous préférer un retour à une vie active ou êtes-vous plutôt du style à ruminer sans fin ce qui s’est passé, des choses qui ne peuvent plus être changées ?
En résumé, comment laissez-vous aller les douleurs du passé ?

Certaines personnes vont blâmer les autres afin de rejeter le fardeau ailleurs. En effet, quand quelqu’un fait quelque chose de négatif envers nous, on aimerait bien obtenir des excuses, mais cela peut amener un retour de manivelle. Psychologiquement, si la personne que nous confrontons nous répond : « et même si je l’ai fait… », « non, ce n’est pas ma faute » ou pire encore, vous allez avoir cette colère qui va grandir et aucune solution. Il est donc important d’accepter la douleur, mais surtout de pouvoir avancer.

Cinq astuces pour lâcher-prise.

Afin de pouvoir être heureux et respirer la joie de vivre, il faut faire de la place dans sa vie pour cela. Si le cœur est rempli de douleurs, comment peut-on être ouvert pour de nouvelles choses ?

  • Prenez la décision de laisser-aller. ​

Les choses ne vont pas disparaître d’elle-même. Il est important pour vous de prendre la décision de laisser aller les choses de manière consciente.

  • Exprimez votre douleur, mais aussi votre responsabilité.

Exprimez la manière dont vous vous sentez à cause de cette douleur directement à d’autres personnes ou en l’écrivant dans un journal intime ou dans une lettre pour une autre personne. Cela vous aidera à comprendre spécifiquement ce qui vous fait souffrir. Nous ne vivons pas dans un monde où les choses sont noires ou blanches, même si parfois cela nous semble être comme cela.
Il est bien souvent possible qu’une partie de la responsabilité même si elle est petite nous revienne. Il est important de comprendre nos erreurs pour pouvoir faire différemment dans le futur et ne pas être une simple victime de ce qui se passe dans notre vie.

  • Arrêter d’être une victime et de rejeter la faute sur les autres.

Se poser en victime est parfois agréable. Mais vous devez savoir que le monde n’en a rien à faire et que vous allez avoir besoin de vous relever seul. Vos sentiments comptent, mais il ne faut pas que ces sentiments passent au-dessus de tout et que plus rien n’importe à part cela.
À chaque moment, vous avez le choix de continuer à vous sentir mal à propos des actions des autres ou faire le choix de vous sentir mieux et prendre la responsabilité de votre bonheur.

  • Faites le focus sur le présent, ici et maintenant !

Il est désormais temps de laisser aller et de ne plus revivre le passé. Même si les personnes vous ont fait des choses horribles, vous ne pouvez pas défaire le passé, tout ce que vous pouvez faire c’est de rendre le présent meilleur. Focaliser son attention sur ce qui se passe à l’instant présent vous laissera moins de temps pour retourner dans votre passé.
Quand certaines pensées viennent à la surface, prenez-les en considération pour un petit moment et ramenez votre personne dans le présent. Il est parfois utile de le dire à haute voix avec des phrases telles que :« tout va bien, cela appartient au passé. Désormais, je prends conscience du présent et j’avance… »

  • Pardonnez aux autres et à soi-même.

Parfois, nous n’avons pas envie de pardonner les autres pour leurs mauvais comportements même si dans un caractère plus général, toute personne peut mériter notre pardon.
Parfois, nous sommes tellement en douleurs et bornés que nous ne pouvons même pas imaginer le concept du pardon. Pardonner n’est pas un signe de faiblesse, mais un bon moyen d’avancer et de laisser aller le passé. Parfois, nous devons nous pardonner à nous-mêmes pour nos erreurs afin de pouvoir avancer.

Votre vie et votre bonheur sont importants et les choses qui ne peuvent plus être changées ne doivent pas assombrir le potentiel de bonheur qui vous attend. En plus de cela, vivre dans la douleur pourra avoir des conséquences très négatives aussi bien psychologiquement que physiquement !

×