Billets de arcenciailes

Vivre avec la mort d’un jumeau

Un bébé qui naît à la vie, et son jumeau qui décède… Le psychiatre français Benoît Bayle publie un livre sur ce deuil si particulier, et souvent mal compris de l’entourage.

Lire la suite

Témoignage de Claire : "C'est dur d'apprendre à vivre sans mon fils

Mon fils Antoine avait 20 ans, il faisait des études à Prague. Un jour, il a été retrouvé inanimé chez lui. Mort d’une intoxication causée par une surdose de médicaments.

C’était un garçon extrêmement intelligent mais diagnostiqué hyperactif et bipolaire. Trois semaines avant, il avait décidé d'arrêter ses médicaments car il ne les supportait plus, ce qui m'avait vraiment inquiétée. Il vivait aussi une histoire d'amour tumultueuse.

Lire la suite

Vivre en paix avec nos morts

Wir skyrock net

Pouvoir accueillir le meilleur et le moins bon des moments partagés, établir avec le défunt un lien de complicité et d’amour : au temps de la douleur aiguë peut succéder celui de l’apaisement, et même de la joie. Car, si l’être cher a physiquement disparu, nos liens avec lui restent vivants.

Lire la suite

Témoignage, Fabienne 55 ans "Mon fils est mort mais il vit toujours en moi"

Quand j’ai vu mon fils pour la dernière fois, il faisait du vélo dans la rue. C’était il y a quatre ans. Une heure plus tard, lorsque je suis rentrée du supermarché, mon mari était entouré de médecins et de policiers. Il avait trouvé Florent inanimé dans sa chambre, sa ceinture de judo autour du cou.

Lire la suite

×